Skip links

Le Mexique un pôle industriel

Depuis les années 80, le Mexique a connu une forte croissance industrielle avec l’arrivée des investissements étrangers. Les premières années, ils procédaient principalement des États- Unis. Puis, le pays a rapidement ouvert ses portes à tous les pays industriels du monde.

 

Grâce à cette ouverture, le Mexique a connu une grande transformation économique, sociale et de son marché du travail. Les compétences mexicaines ont gagné en expérience, en sophistication et en innovation technologique, et jouent un rôle très important dans le bloc de l’Amérique du Nord. Dans le cadre du traité de libre-échange tripartite avec les États-Unis et le Canada, le pays se positionne comme une porte d’entrée vers un marché potentiel de plus d’un milliard de consommateurs et de 60% du PIB mondial grâce à la signature d’accords commerciaux sur trois continents.

En 2014, le Mexique rejoint l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui a pour objectif de promouvoir la diversité culturelle et le plurilinguisme. Il s’agit d’un espace de dialogue et de coopération entre les pays francophones et le Mexique. Chaque année, 250,000 citoyens mexicains prennent des cours de français. Beaucoup d’entre eux réalisent par la suite leurs études dans des pays ou des régions francophones, contribuant ainsi à établir des relations durables entre les pays. Ces compétences en langue sont fortement appréciées par les entreprises francophones qui décident d’établir leurs opérations au Mexique. La stabilité socio-économique du pays, la proximité avec l’Amérique du Nord ainsi que la multi-culturalité à laquelle sont habitués les mexicains sont des facteurs essentiels dans le choix des entreprises étrangères. L’année dernière dans la période janvier-mars, le flux d’investissement direct étranger de la France au Mexique a été de 380 millions de dollars et du Canada au Mexique de 815 millions de dollars.

 

Flux d’investissement étranger direct pays d’origine 2016-2018

L’un des avantages du Mexique est sa main d’œuvre qualifiée ainsi que son bonus démographique. On estime que dans les deux prochaines décennies, la population en âge de travailler au Mexique sera de plus de 80 millions de personnes, c’est à dire plus de 60% de la population totale.

Le Mexique est classé au 46ème rang sur 140 pays selon l’Indice de compétitivité mondiale du Rapport Mondiale sur la compétitivité 2018 World Economic Forum (WEF).

Parmi les principaux processus de fabrication dans lesquels le Mexique est spécialisé figurent les secteurs suivants: électronique, automobile, aéronautique, médical, chimique, pharmaceutique, des appareils électroniques, de l’énergie durable, de l’alimentaire et des boissons.

En ce mois où nous célébrons la francophonie au Mexique, nous serions ravis de connaître vos incertitudes par rapport au Mexique.

 

YOELLE ROJAS

CORPORATE BUSINESS DEVELOPMENT MANAGER